Stage Montagne dans le Vercors

Samedi 11 dimanche 12 et lundi 13 juin 2011

Bien que résumée par le terme « plateau », la géographie apparente du Vercors est complexe. Vue de loin, elle semble simple : la différence d'altitude entre le massif et les vallées est de plusieurs centaines de mètres, pour atteindre les zones habitées qui se trouvent entre 800 et 1 200 mètres. La crête du flanc Est présente plusieurs sommets qui dépassent les 2 000 mètres, l'intérieur du massif oscillant entre 800 et 1 500 mètres. Il est  un massif des Préalpes situé dans le sud-est de la France, à cheval sur les départements de l'Isère et de la Drôme  Si certaines de nos féminines avaient choisi les rives du lac de Naussac en Lozère, d'autres ont choisi de finaliser leur  préparation pour le brevet montagnard du Puy en Velay en venant chasser  les cîmes du Vercors .

 
   
 

 

Le col de Rousset est un des rares points de passage, avec le col de la Bataille, permettant d'accéder au Sud-Vercors. Il relie précisément Die au sud à Vassieux-en-Vercors au nord-ouest, par le biais d'un tunnel situé à 1 254 mètres d'altitude et percé en 1979 et d'une longueur de 769 m. Il remplace un précédent ouvrage datant de 1866 et parallèle à celui-ci. Le véritable col, au sommet de la crête surplombant le tunnel, se trouve pour sa part à 1367 m et n' est qu'accessible à pied. Le hameau de Rousset dont dépend le col appartient à la commune de Saint-Agnan-en-Vercors, dans le département de la Drôme. Il est dominé plus loin au nord-est par le Grand Veymont, plus haut sommet du Vercors (2 341 m).

   
 

Sa nature géologique principalement calcaire offre un relief plus complexe que le terme de « plateau » pourrait laisser penser, ce qui fait qu'il est divisé en plusieurs régions distinctes géographiquement et historiquement.

Il est notamment célèbre pour le maquis du Vercors qu'il a abrité durant la Seconde Guerre mondiale. C'est désormais un lieu de sports en pleine nature où l'environnement est protégé.

 
   
 
 Le col “Col de Saint-Alexis” est situé à Saint-Agnan-en-Vercors.le village au fond d’une étroite vallée verdoyante à 800m d’altitude, Saint Agnan en Vercors s’étend le long du ruisseau de la Vernaison, jusqu’au pied de la station du Col de Rousset. Située à proximité de la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux la commune de St Agnan est  un des passages incontournable pour cet espace préservé. reliant le Col de Rousset à Corrençon : une sortie de grande réputation !
   
 Installé sur les hauteurs de la commune de Vassieux-en-Vercors, au col de la Chau le Mémorial de la Résistance en Vercors a été créé pour « entretenir la mémoire des événements tragiques de juillet 1944 ».A première vue, le Mémorial surprend par son architecture dépouillée (du béton nu) et son environnement silencieux en haut du col de la Chau. La visite du Mémorial de la Résistance en Vercors ne laisse pas indifférent. le Belvédère qui s’ouvre sur la plaine de Vassieux. La confrontation entre le paysage et son histoire prend alors tout son sens.  

   
 
 Cette balade va nous faire découvrir deux des routes ouvertes à la fin du 19ème siècle, qui ont permis au Vercors de sortir de son isolement.  Auparavant, aucune route accessible à des attelages ne permettait d'accéder au plateau ! Les principaux axes de circulations, si on peut parler ainsi de chemins muletiers, se faisaient vers Die et Pont-en-Royans.
   
 Il faudra 40 ans de discussions, d'études, de luttes d'influence entre les villages pour que la route des Goulets soit construite et terminée en 1854, 1866 pour la route du Col du Rousset. La réalisation des autres routes ne sera pas plus facile : 30 ans pour la route des gorges de la Bourne, 50 ans pour celle de Combe Laval, 70 ans pour celle des Ecouges... 
 
   
 

 Si aucune liaison n'a été percée depuis le Trièves - pourtant plus aisée vers Chichilianne que bien des routes faites à l'ouest - c'est que la raison première de la construction de ces routes était commerciale

Le Col de la Machine. est référencé par la FFCT comme BPF, (Brevet des Provinces Françaises)

   
 De là, la vue est extraordinaire : montagnes escarpées, forêts de pins, plateaux d'un vert profond et paysages agricoles, font de l'endroit une pure merveille.  
   
 
 Entre les sites de Chaud Clapier, Lente, et du Col de Carri. Font d'Urle Altitude 1250 est également une station de ski alpin familiale et chaleureuse .
   
 Entre nature et culture, le voyageur curieux s'étonnera de l'ingéniosité des hommes qui ont su composer avec un territoire aussi vaste. Ici, la nature préservée surprend le visiteur par son omniprésence et sa grande diversité. A  vélo,  prenez le temps de découvrir ce territoire. massif porteur de grandes richesses patrimoniales (culturelles et naturelles), c'est un territoire fragile et très convoité. C’est dans le but de concilier la protection du patrimoine naturel et culturel avec le développement économique que le Vercors a été classé en 1970 «Parc naturel régional»