1ère Concentration de tandems

en Cévennes

Samedi 31 Mai et Dimanche 1 Juin 2008 

La météo est venue jouer le trouble-fête pour notre première concentration, les orages en cévennes peuvent vite prendre des proportions dramatiques et c'est pour cela que nous avons annulé la journée du dimanche ainsi que la randonnée de Portes. La sortie du samedi fut une réussite, 60 km de plaisir !

 

 

Comme prévu sur le programme, dès 11h00 l'accueil des 7 équipages tandemistes plus un Pontétien ami du club venu tester son tricycle couché sur les routes cévenoles.

     

Les derniers préparatifs avant le départ pour s'assurer que tout ira bien, les Cévennes font peur, nos organisateurs Bernadette et Louis vont demontrer que le proverbe "Qui voit les Cévennes voit ses peines" est un peu exagéré, les Cévennes peuvent se découvrir par des circuits à la portée de ceux qui pratiquent le tandem régulièrement.

         
     
 
 

Sur la photo ne manque que l'équipage Badel. Madame Badel étant souffrante, Monsieur s'est proposé pour faire le photographe !

     

Pour atteindre le pied du Col d'Uglas, nous pénétrons dans la Vallée du Galeizon, site protégé. Il est vrai que les orages de ces derniers jours ont fait grossir les cours d'eau et rejaillir les sources et cascades.

 
     
 
 

Notre mascotte a décidé de nous accompagner pour juger si ses maîtres sont à la hauteur.

     

Cela peut faire, ça grimpe bien !!!

   

     
 
 

Voici notre groupe dans la première partie du col.

     
     
     
     

La devise du club "on part ensemble, on roule ensemble et on arrive ensemble", les haltes servent au regroupement car si on veut aller loin il faut ménager sa monture.

   

     
 

 

Prendre le temps d'observer, des panoramas à perte de vue.

     

La montée continue, la relève est assurée par les jeunes, ça fait plaisir !

 

     
 

 

Une halte de plus avant le sommet, ça dégourdi les jambes.

     

Nous voici à la cime du col, "modestine" nous a fait faut bon car l'ânesse sait venir grappiller des friandises auprès des cyclos.

   

     
 
 

Une seule ascension du col d'Uglas dans le Tour de France en 1961 dans l'étape Millau - Avignon et la fin tragique de Roger Rivière "suite"

     

Franck sur sa "Drôle de machine" va susciter la curiosité !

   

     
 

 

Saint Jean du Gard, la fontaine Stevenson, il termina ici son périple cévenol avec son ânesse "modestine". Ce n'est pas le cas pour nous.

     

Que ce soit en tandem ou sur toute autre machine qui n'est pas un vélo classique nous suscitons la curiosité et quelquefois il faut faire essayer pour convaincre !

   
     
 
 

Après Stevenson, Saint Jean du Gard est connue pour son Train à Vapeur des Cévennes qui vous mène jusqu'à Anduze, ville très prisée par les cyclototuristes et les touristes !

     

Comme le disait si bien Gustave Vidal, personnage hors du commun qui consacra 78 ans de sa vie au cyclotourisme, un des derniers contemporains à avoir connu Vélocio, quant il parlait de "ses" Cévennes il disait "elles sont si belles vues du ciel".

Un reccueil de sa vie fut offert aux participants...

   
     
 

Le retour s'est fait par la vallée de Mialet, riche en histoire. Cette vallée est accessible grâce au pont des Abarines avec son architecture particulière.

     

Cher au club, le pot de l'amitié, tous furent enchantés par la qualité touristique du séjour.

Cyclo Evasion remercie tout(es) les participants(es) pour leur gentillesse, et leur bonne humeur...

   
     
 
club tamdems en cevennes gard
 

...et vous propose de venir écrire la suite l'an prochain !